L’irrésistible ascension des Talibans d’Afghanistan

En Afghanistan, la guérilla du mouvement politico-militaire des Talibans gagne des points sur tous les terrains.

Les noms de quatorze négociateurs Talibans impliqués dans les négociations de paix en cours avec les États-Unis ont été retirés de la liste noire du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour une durée de neuf mois.

Tout en négociant d’égal à égal avec Washington, les Talibans Afghans viennent d’annoncer le lancement de leur grande offensive du printemps. Cette opération militaire, baptisée cette année “AlFatha” (la Conquête). A cet effet, les commandants opérationnels Talibans ont été instruits d’éviter les pertes civiles, à plus de coordination entre les unités combattantes et à maintenir une moralité irréprochable.

Pour la première fois depuis sa création, le mouvement des Talibans est en train d’organiser des unités de combat compactes et standardisées. De nouveaux treillis de combat ont fait leur apparition et les groupes de combat disséminés dans les rudes montagnes de ce pays enclavé d’Asie renforcent non seulement leur capacités de communication mais tentent de se doter d’une artillerie anti-aérienne mobile en tant qu’arme à part entière.

Une nouvelle unité de combat des Talibans d’Afghanistan, près du camp de Al-Badr, avril 2019.

— Read on strategika51.org/archives/62411